Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal

Population et habitants

Les nombreuses immigrations survenues aux 18e, 19e et 20e siècles respectivement, ont fait de Maurice un mélange unique de races, cultures et religions. Ainsi des Européens, des Africains, des Indiens et des Chinois ont créé ensemble une société multiraciale au sein de laquelle les différentes cultures et traditions fleurissent dans la paix et l’harmonie.
 
La population de Maurice commença sa croissance sous la colonisation française au 18e siècle, s’élevant à quelques 1 000 habitants en 1735 et à 20 000 habitants en 1767 (dont 15 000 esclaves). Lorsque les Anglais abolirent l’esclavage en 1835, la population s’élevait à 100 000 habitants, puis elle augmenta rapidement avec l’arrivée des laboureurs indiens. Entre 1835 et 1865, environ 200 000 laboureurs indiens arrivèrent sur l’île. Au tournant de 1900, la population avait atteint 371 000. En 1944, elle s’élevait à 419 000 habitants. Après la Seconde Guerre mondiale, la population s’accrut plus rapidement, notamment à cause du baby boom et de la baisse du taux de mortalité infantile.
 
Le taux de croissance naturelle, qui s’élevait à environ 3 % dans les années 1960, a chuté considérablement suite aux campagnes de planification familiale et à une plus grande prise de conscience, dûe à une meilleure éducation. En juillet 2012, la population de Maurice était estimée à 1 291 456 habitants, ce qui correspond à un taux de croissance de 0,4 % depuis fin 2010.