Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Accueil>Actualités>Covid-19 : Le Quarantine Bill et le Covid-19 (Miscellaneous Provisions) Bill présentés au Parlement ce mercredi

  Actualités

Classement moyen

Nouvelles connexes

Covid-19 : Le Quarantine Bill et le Covid-19 (Miscellaneous Provisions) Bill présentés au Parlement ce mercredi

Date: mai 10  2020
DomaineSanté; Judiciaire
Haute personnalité Citoyens; Entreprises; Gouvernement; Non-Citoyens
 

GIS – 10 mai 2020 : Le Covid-19 (Miscellaneous Provisions) Bill et le Quarantine Bill seront présentés à l’Assemblée nationale ce mercredi 13 mai 2020.

 

L’annonce a été faite par l’Attorney général, ministre de l’Agro-industrie et de la Sécurité alimentaire, M. Maneesh Gobin, lors du point de presse du Comité national de communication sur le Covid-19, en début de soirée au Bâtiment du Trésor à Port Louis.

 

Selon M. Gobin, ces deux projets de loi ont pour but, entres autres, de protéger la population dans le cadre de la reprise contrôlée et graduelle des activités économiques du pays et de prévenir une nouvelle propagation du Covid-19 à Maurice. Le Covid-19 (Miscellaneous ProvisionsBill vise à amender un certain nombre de lois comme la Public Health Act et la Landlord and Tenant Act, pour répondre aux impacts du Covid-19, alors que le Quarantine Bill vient abroger la loi sur la quarantaine qui remonte à l’année 1954.

 

Détaillant les différentes dispositions de ces projets de loi, l’Attorney général a martelé que la priorité du gouvernement demeure la santé de la population. Il a rappelé que de nombreuses dérives ont été notées pendant la période de couvre-feu dont le non-respect des directives sanitaires et des dispositions strictes d’hygiène et de distanciation, la non-collaboration avec les services de santé, et des infractions à l’ordre public.

 

Des sanctions sévères seront établies par la loi, a-t-il fait ressortir, afin de faire en sorte que les récalcitrants ne mettent pas la vie du plus grand nombre en danger. A titre d’exemple, le projet de loi prévoit désormais une amende allant jusqu’à Rs 500 000 et une peine d’emprisonnement de cinq ans pour ceux qui transgressent les mesures sanitaires. M. Gobin a aussi parlé de la création du délit de crachat en public dans le code pénal. Il a fait ressortir que les crachats peuvent être sources de propagation de virus qui se transmettent par la salive et les postillons.

 

Une escouade comprenant des membres de la force policière, et des officiers des ministère de la Santé et du Bien-être, et du Commerce et de la Protection des Consommateurs sera mise sur pied pour veiller au respect des mesures, et aucune offense ne sera tolérée par les autorités, a déclaré l’Attorney général.

 

En outre, M. Gobin a souligné la nécessité d’abroger l’ancienne loi sur la quarantaine pour mettre en place un cadre légal et moderne pour ne pas seulement contrer le Covid-19 mais parer à l’apparition de toute nouvelle maladie transmissible en prenant en compte les questions sanitaires, les pénalités en cas d’infraction et de refus d’obtempérer, et les actions à mener.

 

L’Attorney général a également mis en garde ceux qui utilisent les réseaux sociaux pour diffuser des mésinformations et désinformations sur ces deux projets de loi.

 

#ResOuLakaz #BeSafeMoris

Government Information Service, Prime Minister’s Office, Level 6, New Government Centre, Port Louis, Mauritius. Email: gis@govmu.org  Website: http://gis.govmu.org  Mobile App: Search Gov​

 
(0) Comment(s)