Ignorer les commandes du Ruban
Passer au contenu principal
Accueil>Actualités>Covid-19 : Maurice passe en confinement ce vendredi 20 mars à 6 heures du matin

  Actualités

Classement moyen

Nouvelles connexes

Covid-19 : Maurice passe en confinement ce vendredi 20 mars à 6 heures du matin

Date: mars 19  2020
DomaineSanté; Tourisme
Haute personnalité Citoyens; Entreprises; Gouvernement; Non-Citoyens
 

GIS - 19 mars 2020 : Face au nombre de cas positifs de Covid-19, qui est passé de trois à sept en 24 heures, Maurice passe en confinement à partir de ce vendredi 20 mars à six heures du matin, et ce pour une durée de deux semaines.

Seuls les services essentiels à la population tels que la police, les hôpitaux et dispensaires, les pompiers, les banques, les boutiques, les boulangeries, les supermarchés et les pharmacies resteront ouverts.

Ces décisions font suite à la tenue d’une réunion spéciale du Conseil des ministres sous la présidence du Premier ministre, M. Pravind Kumar Jugnauth, cet après-midi. Un service minimum de transport sera assuré alors que des dispositions légales seront prises pour que les forces de l’ordre puissent faire respecter le confinement national.

Dans une déclaration à la nation, le Premier ministre a souligné la mission importante qui incombe désormais à toute la population : celle de tout faire pour empêcher la propagation du coronavirus sur le territoire mauricien.

A cet effet, et en vue de diminuer les contacts humains, les activités économiques seront réduites au minimum pour que les gens ne sortent pas. M. Jugnauth a toutefois rassuré les travailleurs du secteur formel qu’ils toucheront leur salaire, et que les emplois seront préservés. En ce qui concerne la disponibilité des denrées et médicaments, le Premier ministre a déclaré qu’il n’y a aucune pénurie.

Le chef du gouvernement a en outre parlé de sa rencontre avec le Leader de l’opposition et les discussions ont porté sur les efforts communs face au Covid-19. M. Jugnauth a fait un appel à la responsabilité de tout un chacun, notamment les presses écrite et parlée, de même que ceux qui sont sur les réseaux sociaux. « C’est un combat que nous gagnerons. Nous devons respecter les consignes tout en demeurant solidaires et en étant patriotiques », a-il-ajouté.

(0) Comment(s)